Ma routine de maquillage

Je me souviens que, lorsque j’étais étudiante, je me levais toute excitée à l’idée du nouveau style de maquillage que j’allais essayer ce jour-là (en seconde place dans mon esprit après mes importants cours de droit, bien sûr…). Je testais quelque chose de différent tous les jours et j’étais assez audacieuse.

Maintenant, bien que j’apprécie toujours un look plus recherché et osé, j’ai bien allégé ma routine quotidienne comme vous pouvez le voir (je suis devenue un peu ennuyeuse je dois dire). Je me focalise principalement sur la peau qui a, selon moi, l’impact le plus important sur le résultat final. Lorsque c’est bien réussi, on a meilleure mine et l’air d’être plus réveillé (ce dont j’ai vraiment besoin le matin). Depuis quelque temps, j’ai tendance à ne plus utiliser de fonds de teints traditionnels (sauf pour obtenir des textures de peau spécifiques ou pour certains événements). Je trouve que lorsqu’on s’habitue à voir un maquillage du teint plus léger, même les meilleurs fonds de teints deviennent trop visibles quand on choisit d’en utiliser. Ensuite, je termine par un rapide maquillage des yeux, lèvres et sourcils.

  • Le teint

Je me rends compte que j’ai oublié de mettre mon anticernes sur cette photo. C’est le premier produit que j’utilise et il s’agit du correcteur sérum Bareskin couvrance totale (en couleur light). Il a une texture liquide et est très pigmenté (je dirais qu’il a une couvrance moyenne plus). Au début, je m’embêtais à le mettre sur mes mains (propres) avant de l’appliquer sur mon visage (pour des raisons d’hygiene) mais j’ai arrêté de faire ça. Ça allait à l’encontre de l’intérêt de ce produit qui est facile et rapide à appliquer grace à son embout applicateur. En plus, c’est un très bon correcteur pour les cernes et les boutons, ce qui est difficile à trouver. Ça s’explique par sa texture qui n’est pas asséchante pour le contour de l’œil mais qui, en même temps, reste où vous l’avez appliqué et a une bonne tenue. Si il n’y avait pas de phénoxyéthanol dans sa composition, ce serait le correcteur presque parfait.

Puis, j’utilise la poudre minérale PurePressed Base de Jane Iredale (dans la teinte warm silk) pour unifier mon teint et fixer le correcteur. L’application change tout avec ce produit. Depuis que je suis passée à un pinceau duo fibre, le résultat est bien meilleur. Avant, j’utilisais un pinceau à poils plus denses et je trouvais que cette poudre était plus visible sur ma peau. Par contre, le pinceau duo fibre permet de bien l’estomper sans démarcations visibles et donne un rendu satiné. J’ai aussi la poudre libre minérale Amazing Base de la même marque qui est plus finement moulue et a un rendu plus lumineux (presque brillant).

Ensuite, j’applique une poudre bronzante et du blush. Je me sers de la poudre belle mine naturelle Les Beiges de Chanel (en couleur n°40) comme bronzer. Je sais que c’est censé être une poudre visage mais la prendre dans un teinte plus foncée est une bonne astuce pour avoir une couleur bonne mine qui ne soit pas orange, avec un rendu homogène. Mais avec le changement de saisons (et la peau plus sèche), je vais bientôt repasser à une texture crème (pour ça, j’utilise le bronzer Buruti de chez RMS beauty).

Mon blush est le baume repulpant lèvres et pommettes de Tata Harper (dans la teinte very popular). J’aime sa texture crémeuse qui fond dans la peau. En plus, cette couleur est géniale parce qu’elle reproduit celle de ma peau quand je rougis. En passant, c’est le seul produit pour les lèvres et joues que je peux vraiment utiliser à la fois sur les joues et les lèvres (souvent la texture ne vas pas ou le produit n’est pas assez pigmenté pour mes lèvres).

Si j’ai envie d’utiliser un enlumineur, j’applique le master mixer de RMS beauty qui a un ton chaud.

Bareminerals correcteur sérum (light), Jane Iredale PurePressed Base (warm silk), RMS beauty bronzer (buruti), Tata Harper baume teinté (very popular)
  • Les yeux

Pour éclairer mon regard, je mets un crayon beige dans ma muqueuse interne (la marque que j’utilise a été discontinuée depuis). Ensuite, je marque parfois ma ligne de cils supérieure avec un crayon marron (en ce moment, j’utilise Le crayon yeux de la marque bio Avril dans la teinte terre brûlée). Je finis en appliquant Le mascara volume de la même marque qui a été une très bonne trouvaille. Il épaissit mes cils et tient toute la journée sans couler, ce qui est difficile à trouver dans les mascaras naturels.

  • Les sourcils

L’étape des sourcils est toujours très rapide chez moi. J’utilise le mascara pour sourcils Brow drama de chez Gemey Maybelline (dans la teinte dark brown) pour les discipliner et les définir.

  • Les lèvres

C’est ce qui change le plus dans ma routine quotidienne de maquillage. En général, je me sers de mes rouges à lèvres Kosas dans les couleurs stardust (ma préférée et celle qui est photographiée ici), undone ou rosewater. Ces rouges à lèvres ont aussi été une belle découverte. Ils sont crémeux, confortables sur les lèvres et ont une bonne tenue. Je trouve qu’il y a un bon choix de teintes et j’aime leur composition naturelle.

Kosas rouge à lèvres rosewater, stardust, undone
Rouge à lèvres Kosas (rosewater, stardust, undone)

Souvent, j’utilise aussi un crayon à lèvres. Mon préféré est celui de la marque Arcancil (dans la teinte 310 Bois de Rose) qui est la réplique exacte de la couleur naturelle de mes lèvres. Les crayons à lèvres sont très versatiles (surtout ceux d’une couleur similaire à celle de vos lèvres) parce qu’on peut les utiliser seuls (pour définir ses lèvres et les colorer), en accompagnement d’un rouge à lèvres pour un résultat plus parfait, ou alors, pour neutraliser une couleur vive. C ‘est le produit multifonction que j’adore.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *