En ce moment dans ma douche

 

Je voulais rapidement vous parler des produits que j’utilise actuellement dans ma douche (un sujet ennuyeux peut-être).

Quand je réfléchissais à ce sujet, c’est le mot « hygiene » qui me venait à l’esprit. Je n’arrivais pas à avancer et ça ne m’inspirait pas plus que ça. Je pense que ce mot était trop clinique et froid et me faisait penser aux directives gouvernementales de santé données pour éviter de se choper des maladies horribles. Bref, les produits de douche font partie du soin du corps et c’est comme ça que je vais donc aborder ce sujet.

Je n’ai pas d’exigences trop compliquées en ce qui concerne ce type de produits. Ma préoccupation principale est d’éviter ceux qui sont trop asséchant. Je fais aussi attention à leur composition et n’attrape pas la première bouteille colorée qui attire mon attention dans le supermarché (oh, les bons vieux jours…). Ça rejoint mon approche plus naturelle en général puisque, maintenant, je fais plus attention aux produits cosmétiques que j’utilise. Pour les ingrédients, ça se traduit par une exclusion des sulfates et silicones. Les premiers sont décapants pour la peau et le cuir chevelu. Les silicones, eux, encrassent les cheveux et peuvent former une couche qui, à la longue, les rend ternes et mous. J’ai vu une grande différence dans la texture de mes cheveux quand j’ai fait ce changement (j’ai écrit un article sur ma routine de soins cheveux si ça vous intéresse).

J’aime la marque bio Léa Nature. Le gel douche et le shampoing de chez Natessance font leur boulot et sentent bon (une odeur fraîche et légère). Le shampoing est doux et réparateur grâce à l’inclusion d’huile de ricin et de kératine. En plus, leur prix est abordable. Je suis assez contente de ces produits.

Pour les déodorants, comme nous le savons tous maintenant, les sels d’aluminium sont le diable et veulent tous notre mort. Donc, j’ai opté pour un déodorant à la pierre d’alun de chez Acorelle. Il est assez efficace mais a montré ses faiblesses au plus fort de l’été dernier. En gros, je pouvais sentir mon odeur en fin de journée mais ce n’était pas trop désagréable (donc, ça me convient). Par contre, j’ai lu récemment que la pierre d’alun serait aussi dangereuse que les sels d’aluminium synthétiques. Je ne sais pas où ça nous laisse.

J’étais brièvement passée aux déodorants sans sels d’aluminium (celui sans parfum de chez Schmidt’s) et c’était plus efficace même que les déodorants conventionnels. J’ai été vraiment impressionnée. Ça m’a aussi bousillé les aisselles avec le temps. J’ai malheureusement du arrêter de l’utiliser. Depuis ça, j’ai lu beaucoup de revues similaires qui expliquaient que le bicarbonate de sodium utilisé dans la plupart des déodorants naturels peut être très irritant pour la peau. En voyant ça, certaines marques ont sorti des déodorants sans sels d’aluminium et sans bicarbonate de sodium (mais où ça s’arrêtera?!) qu’il faut que j’essaie. Pour l’instant, je vais rester avec mon déodorant de chez Acorelle et je vous tiendrai au courant si je découvre de nouveaux produits intéressants.

1 Commentaire

  1. CLAIRE
    septembre 26, 2017 / 6:29

    j’ai les cheveux frisés donc très secs et ce shampoing est parfait ,le gel douche ne dessèche pas la peau et a un parfum agréable .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *