Masque réparateur aux probiotiques |MRL Restore

Le fait que ce produit ait eu le temps de changer de nom avant que j’écrive cet article en dit beaucoup… Il faut que je sois plus à jour dans mes revues!

Ce masque s’appelle maintenant Restore mais sa super formulation n’a pas changé. Comme je vous le disais dans cet article, il se démarque dans sa catégorie et change un peu la donne. Si vous êtes comme moi, vous devez être un peu sceptique; c’est pas d’un bête masque dont on parle là? Je sais que j’ai beaucoup réfléchi avant de me décider à l’acheter.

Habituellement, j’ai tendance à plus dépenser pour des sérums ou actifs et choisir des options plus abordables pour le reste de ma routine (en suivant les excellents conseils de Caroline Hirons). 68 livres semblent trop cher pour un masque et ça l’est si vous pensez aux masques habituels. (Je ne mettrai jamais 68 livres pour un masque à l’argile par exemple!)

Les masques ont généralement un effet immédiat appréciable mais n’ont pas tellement d’impact sur la santé de la peau sur le long terme. Donc, ils ne valent pas un prix élevé selon moi. Ce n’est pas le cas de Restore et c’est la seule raison pour laquelle j’ai investi autant d’argent dans un masque.

Marie Reynolds, la créatrice de Restore, est une spécialiste de la peau qui a une approche holistique de la santé de la peau. Elle a formulé ce masque en poudre avec des probiotiques et des phytonutriments littéralement comme de la skinfood (nourriture pour la peau) pour équilibrer le microbiote cutané et régénérer la peau.

Appliqués topiquement, les probiotiques seraient capable de « renforcer la barrière cutanée, rétablir le PH acide de la peau, maintenir le bon équilibre des microbes de la peau, atténuer l’inflammation et le stress oxydant, diminuer le photovieillissement, aider la peau à rester hydratée et promouvoir la production de collagène, lipides et céramides » (Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, je vous recommande le livre en anglais du Dr Whitney Bowe – The beauty of dirty skin – dont est extraite cette citation.)

Restore comprend 8 souches de cultures bactériennes vivantes et utilise une technique d’enrobage brevetée pour garder les souches de bactéries en vie.

Comment utiliser Restore? Je mélange la moitié d’une cuillère à café de poudre avec un peu d’eau jusqu’à ce que ça forme une pâte (comme vous pouvez le voir ici). J’applique ensuite ce mélange sur mon visage (même sous mes yeux puisque ça a une action sur les cernes) et le laisse poser 15-20 minutes avant de rincer. Vu qu’il durcit un peu sur la peau, j’ai la même sensation de tiraillements que je ressens lorsque j’utilise un masque à l’argile. Pour atténuer cet effet et rendre l’expérience plus confortable, je me vaporise le visage avec de l’eau le temps de la pose. Dans la même optique, vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huile à cette mixture.

Lors de ma première utilisation, je dois dire que mon visage est devenu assez rouge, ce qui m’a inquiétée. J’ai cru que j’étais en train de développer une réaction au produit. Mais, heureusement, ça s’est atténué après une dizaine de minutes. Je voulais le mentionner ici au cas où vous auriez une première expérience similaire. Depuis je n’ai plus eu cette réaction mais j’ai remarqué que les marques rouges/boutons sur mon visage ressortent après avoir rincé le masque, mais ce uniquement parce que mon teint est clarifié et plus lumineux en comparaison.

Restore renforce la barrière cutanée et accélère la cicatrisation de la peau. Après l’avoir utilisé, la taille de mes imperfections est réduite et mon teint est plus unifié. Sur le long terme, il aide aussi à affiner le grain de peau.
Il est anti-inflammatoire, antibactérien et éclaircissant et agit sur l’acné, les cicatrices et les problèmes de pigmentation. Je l’ai même utilisé sur des patchs d’eczema que j’avais et ça a aidé à atténuer les démangeaisons que je ressentais.

J’adore ce masque. Ce n’est pas une solution temporaire mais plutôt un produit qui participe à garder ma peau saine. D’ailleurs, j’en suis déjà à mon deuxième pot!

Ce masque coûte 68£/80g. Par contre, il dure longtemps (en l’utilisant environ deux fois par semaine, mon premier pot a duré 7 mois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *