Comment établir sa routine de soin visage

Savoir comment établir une routine appropriée pour sa peau n’est pas facile; je le sais bien puisque j’ai appris de mes erreurs au fil des ans (et je continue d’apprendre!). Dans cet article, je vais vous parler en détail du processus pour que vous puissiez établir votre propre routine de soins

Plusieurs choses me viennent à l’esprit en réfléchissant à ce sujet. D’abord, je pense que pour customiser une routine spécifique, il faut prendre en considération bien plus que l’état de sa peau et ses besoins. Ainsi, le mode de vie, les critères éthiques, le temps que l’on souhaite consacrer à ce rituel sont autant de critères à prendre en compte.

Je voulais rapidement aborder deux de ces critères ici:

  • Approche minimaliste/maximaliste: c’est à vous de décider si vous préférez une routine simplifiée ou si vous êtes plutôt adepte de la méthode du layering  et voir ce qui convient le mieux pour votre peau. Je prendrai en compte ces deux approches en écrivant cet article.
  • Le concept de skincare wardrobe: comme je le disais dans cet article, avoir une petite collection de produits de soin est, selon moi, la réponse à nos besoins de peau qui évoluent et fluctuent. Classer les gens selon des types de peau est une approche un peu dépassée (bien que ce soit utile pour avoir une idée générale de ce qu’il faut rechercher dans un produit). Cela ne permet pas de prendre en compte les besoins du moment de la peau. Je préfère évaluer l’état de ma peau quotidiennement* et la traiter en fonction de cela.

*Le risque ici (une erreur que beaucoup de passionnés de soins font, moi y compris!) est de changer sa routine/ses produits trop souvent et de ne pas être assez patient pour attendre de voir des résultats. Aussi, lorsque l’on joue à l’expert et avec l’utilisation de miroirs grossissants, on peut parfois voir des choses qui n’existent même pas. C’est un coup à prendre.

De nos jours, on trouve presque tous les types de produits proposés avec des galéniques différentes (liquide, gel, lait, crème, huile, baume…). Donc pour chaque produit, le choix dépendra de la texture que vous préférez et des besoins de votre peau.

Aussi, j’écrirai des articles plus détaillés sur chacune des grandes catégories de produits abordées ici (avec des recommandation de produits). Si je le faisais ici, cet article serait bien trop long. (Au moment où j’édite ce post, il y a déjà plus de 2500 mots, donc prenez-vous quelque chose à boire et mettez-vous à l’aise!)

Les basiques

Pour avoir une peau en bonne santé, il y a trois étapes essentielles que tout le monde devrait suivre: le nettoyage, l’hydratation et la protection. Franchement, c’est tout ce qu’il faut pour avoir une jolie peau avec une routine rapide.  

       1. Nettoyage

D’abord, nettoyer la peau est nécessaire pour retirer l’excès de sébum, les impuretés, peaux mortes et autre polluants (en gros, toute la saleté que l’on accumule). En plus, cela permet au reste de vos produits de bien pénétrer dans la peau et donc de mieux performer.  

Le matin, j’aime faire une nettoyage rapide alors que, le soir, je fais un double nettoyage pour d’abord me démaquiller/retirer ma protection solaire puis nettoyer ma peau.

La chose la plus importante pour cette étape est de chercher des produits non-desséchants (sans agents tensioactif décapants comme les sulfates) quelle que soit la texture que vous préférez. De cette manière, vous nettoyez votre peau sans endommager la barrière cutanée.  

Pour vos nettoyants, privilégiez les agents tensioactifs doux.

      2. Hydratation

L’hydratation aide a renforcer la barrière cutanée, ce qui signifie que la peau reste hydratée et est capable de jouer son rôle de bouclier. L’une des principales fonctions de notre peau est de protéger notre corps de la déshydratation et de le défendre contre les éléments extérieurs et les irritants. Lorsque la barrière cutanée est compromise, la peau peut devenir déshydratée et irritée. Donc, l’hydratation permet d’assouplir, hydrater et apaiser la peau.

Les crèmes hydratantes sont composées de trois types de composants: les ingrédients humectants, émollients et occlusifs (ici et ici vous retrouverez deux très bons posts en anglais avec plus de détails à ce sujet). De façon simplifiée, les ingrédients humectants (comme la glycérine, l’acide hyaluronique) aident à retenir l’eau dans la peau, les émollients (comme les huiles, céramides) lubrifient et assouplissent la peau alors que les ingrédients occlusifs (comme les beurres, cires) forment une couche protectrice au dessus de la peau. Donc, les ingrédients humectants hydratent la peau pendant que ceux qui sont émollients et occlusifs la nourrissent et préviennent la perte d’eau.

Les ingrédients humectants hydratent, les émollients adoucissent et les occlusifs forment un film protecteur.

Trouver le bon ratio dépendra de votre type de peau (plutôt grasse ou sèche) mais aussi de la saison (l’hiver, je préfère une composition contenant plus d’ingrédients émollients et occlusifs). Je pense que tout le monde peut bénéficier d’ingrédients humectants puisqu’ils traitent la déshydratation (et c’est peut être la seule chose dont vous aurez besoin si votre peau est grasse). Si votre peau est plus sèche, cherchez des crèmes avec plus d’ingrédients émollients et occlusifs.

Essayez de garder ça en tête la prochaine fois que vous irez acheter une crème! Ça vous permettra d’analyser les listes d’ingrédients pour savoir rapidement si un produit peut vous convenir. La texture est aussi un bon indicateur de la composition d’une crème puisque plus elle est épaisse, plus elle a de chance de contenir des ingrédients émollients/occlusifs. 

      3. Protection

Les rayons des soleil sont responsables de 8o% des signes de l’âge (ridules, rides, pigmentation, relâchement de la peau). Cela fait partie du processus de vieillissement extrinsèque de la peau ou encore le vieillissement environnemental. La prévention et la protection solaire font donc partie des étapes fondamentales d’une routine. Ça c’est pour le côté esthétique mais, bien sûr, la raison principale d’utiliser une protection solaire est de se protéger du cancer de la peau.

Il existe deux types d’écrans solaires en fonction des ingrédients qui apportent la protection: les écrans solaires minéraux ou chimiques. Les protections minérales ou physiques contiennent des ingrédients minéraux comme le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc qui forment un film sur la peau qui réfléchit et disperse les rayons de soleil. Les protections chimiques, quant à elles, absorbent et transforment les rayons de soleil sous forme de chaleur qu’ils rejettent.

Les écrans solaires minéraux réfléchissent les rayons UV. Les écrans solaires chimiques absorbent les rayons UV.

En termes cosmétiques, on observe généralement une différence au niveau de la texture et du fini du produit. Les protections minérales non-nano ont tendance à avoir une texture plus grasse et à laisser un reflet blanc sur la peau. Bien que de ce côté les protections chimiques semblent meilleures, il faut aussi tenir compte du fait qu’elles sont irritantes pour beaucoup de personnes (c’est d’ailleurs mon cas). Il faut donc faire plusieurs essais pour trouver la bonne protection. Je pense que le plus important est de trouver un produit que vous aimez utiliser pour qu’il devienne un incontournable de votre routine.

Donc, pour la routine de soin basique, l’approche minimaliste consisterait à utiliser trois produits pour ces trois étapes. Pour l’approche maximaliste, cela pourrait aller de 4 à 12 produits (on en reparle un peu plus loin).

Les actifs

Les produits actifs sont des produits concentrés qui ciblent une problématique de peau spécifique (rides, pigmentation, texture…). On les insère dans sa routine habituelle pour la booster. Cela correspond à la phase de traitement. Les principaux actifs dont je vais vous parler ici (ceux dont l’efficacité a été le plus prouvée) sont les acides, le rétinol et la vitamine C. 

Lorsque l’on parle d’actifs, on pense généralement aux sérums mais on peut les retrouver dans tous les produits de soins. Donc qu’est-ce qui permet de dire qu’il s’agit d’un actif? C’est une question de concentration d’ingrédient. Mais cela ne signifie pas que plus le pourcentage est élevé, plus le produit est meilleur. En fait, cela dépend de votre objectif, de la sensibilité de votre peau et du pourcentage où l’efficacité de l’ingrédient en question a été prouvée. 

  1. Les acides

Les acides sont des exfoliants chimiques qui stimulent le processus de renouvellement cellulaire, lissent le grain de peau (rides et imperfections) et éclaircissent le teint. Ils permettent aussi au reste de vos produits de mieux pénétrer dans la peau (ce qui est particulièrement important pour les peaux sèches).

Les deux types principaux d’acides sont les acides alpha-hydroxylés (AHAs comme l’acide glycolique, lactique ou mandélique) et les bêta-hydroxy acides (BHA, l’acide salicylique). La différence est que les AHAs sont solubles dans l’eau alors que les BHA sont solubles dans l’huile. Les AHAs sont donc excellents pour affiner le grain de peau et pour exfolier en surface alors que l’acide salicylique est plus adapté pour les imperfections et les boutons puisqu’il est anti-inflammatoire et peut pénétrer dans les pores pour les désincruster. 

En fonction de la concentration, les acides peuvent s’utiliser quotidiennement ou une fois par semaine. 

     2. Le rétinol

Le rétinol est la référence absolue pour traiter les signes de l’âge. Il fonctionne en stimulant le renouvellement cellulaire et en boostant la production de collagène. Ainsi, les rides sont estompées, le grain de peau affiné et le teint plus unifié – que demander de plus? 

Les rétinoïdes et le rétinol sont des dérivés de la vitamine A. Ils sont convertis en acide rétinoïque, la forme reconnue par notre peau. La différence est la vitesse à laquelle cette conversion a lieu, ce qui se traduit par plus ou moins d’irritations. Les rétinoïdes ne sont disponibles que sur ordonnance. Ils sont directement convertis en acide rétinoïque et peuvent avoir de nombreux effets secondaires négatifs (irritation et sécheresse de la peau). D’un autre côté, la conversion est plus lente pour les formules à base de rétinol, ce qui en fait une meilleure option pour une utilisation régulière et pour les peaux sensibles. Il existe même des versions encore plus douces comme le retinyl palmitate ou le retinyl propionate.

Il faut lentement incorporer le rétinol dans sa routine, en l’utilisant quelques nuits seulement au départ puis en augmentant petit à petit la fréquence. J’ai commencé par utiliser un des dérivés plus doux et une fois que ma peau y a été habitué, je suis passé à un rétinol dosé à 0.2%. 

     3. La vitamine C

La vitamine C aide à prévenir et traiter les dommages causés par le soleil. C’est un puissant antioxydant qui a des propriétés éclaircissantes (elle atténue les taches) et raffermissantes (en stimulant la production de collagène). 

La plupart de la recherche sur la vitamine C concerne la référence, l’acide L-ascorbique. C’est la forme que notre peau reconnait. La difficulté est de trouver des formules stables puisque cet ingrédient s’oxyde très facilement, surtout dans les formules aqueuses (on le remarque souvent par un changement de couleur du produit). 

Des dérivés plus stables et doux existent (comme l’ascorbyl palmitate, le tetrahexyldecyl ascorbate ou le magnesium ascorbyl palmitate). Ils ont besoin d’être convertis en acide ascorbique pour fonctionner. Il n’y pas encore beaucoup d’études à leur sujet qui comparent leurs effets à ceux de l’acide L-ascorbique. Mais, bien qu’ils ne soient pas aussi puissant que ce dernier, ils ont des effets similaires pour la peau. En ce moment, j’utilise un dérivé et je trouve qu’il donne de l’éclat à ma peau sans l’irriter. 

Voici un tableau récapitulant les effets des ces trois actifs et les problématiques pour lesquelles ils sont le plus adaptés. 

Pour la phase de traitement, il faut commencer par choisir un ou deux actifs pour cibler ses principales problématiques de peau et être assidu pour voir des résultats. 

Les soins accessoires

Jusqu’à présent, on a parlé des basiques d’une routine de soin, donc dans cette dernière partie, on va aborder les produits que l’on utilise de temps en temps comme les masques, gommages et gadgets beauté. 

  1. Les masques et gommages

D’abord, je voulais rapidement parler des gommages. C’est une forme d’exfoliation mécanique (qui utilise des grains) que l’on utilise une à deux fois par semaine. Mais si, comme moi, vous utilisez principalement des exfoliants chimiques, vous pouvez sauter cette étape. C’est une question de préférence. Je trouve que les acides sont plus efficaces et plus doux. Il m’arrive de temps en temps de ressentir le besoin d’utiliser un gommage à grains mais pas plus d’une à deux fois par mois. 

Par contre, les masques sont des incontournables de ma routine. J’alterne entre différents masques deux fois par semaine. Ce qui est bien c’est qu’on peut les choisir en fonction des besoins de sa peau, certains permettant de la nettoyer en profondeur, de l’exfolier, l’éclaircir, l’hydrater ou encore de la nourrir. Pour moi, ce sont des petits remontants pour la peau!

2. Les gadgets beauté

Enfin, vous avez certainement dû voir passer cette nouvelle mode des gadgets beauté sur les réseaux sociaux. Ils permettent de stimuler la circulation sanguine et lymphatique, de relaxer les muscles du visage et de tonifier la peau. Entre les rouleaux de jade, les outils de gua sha, les gadgets vibrants et ceux utilisant des micro-courants, on a l’embarras du choix. J’écrirai un article plus détaillé à propos de ceux que j’ai essayés plus tard. Pour l’instant, il suffit de savoir qu’ils constituent une bonne manière de masser et tonifier le visage. 

Assembler sa routine

Maintenant que nous avons vu toutes les composantes d’une bonne routine de soin, nous allons voir comment assembler tout ça. 

1. A quel moment appliquer un traitement (matin ou soir)

Avec autant d’actifs différents, il est difficile de savoir à quel moment les appliquer pour en tirer le plus grand bénéfice. J’ai tendance à appliquer les antioxydants le matin pour booster la protection de mon écran solaire contre les rayons UV et la pollution. La nuit, j’utilise les produits photosensibilisants comme le rétinol ou les formules concentrées d’acides (mais un acide doux peut s’utiliser le matin). 

Je préfère ne pas mélanger mes actifs et laisser chacun performer au mieux. Cela permet aussi de prévenir les irritations de peau, surtout que la plupart d’entre eux sont polyvalents.   

2. Ordre d’application

Pour chaque étape de votre routine, il faut se référer à la texture des produits que vous avez choisis et les appliquer du plus léger au plus épais pour une meilleure absorption. Ainsi, chaque produit de soin compte: ils pénètrent mieux dans la peau et sont donc plus efficaces.   

Ci-dessous, j’ai donné des exemples de routines de soin pour le matin et le soir avec une approche maximaliste (vous pouvez enlever les produits non pertinents pour votre routine). Les gommages et masques iraient après le nettoyage de peau et avant le reste de la routine.  

Routine du matin: Nettoyant + Toniques (de l’exfoliant à l’hydratant) + Essence + Sérums (du plus liquide au plus gras)+ Crème pour les yeux + Crème + Huile + Baume + SPF 

Routine du soir: Double nettoyage (démaquillant + nettoyant) +
Toniques (de l’exfoliant à l’hydratant) + Essence + Sérums (du plus liquide au plus gras)+ Crème pour les yeux + Crème + Huile + Baume

3. Ma routine

Je ne suis pas maximaliste pour le plaisir de l’être. J’ai ajouté des produits là où j’ai senti qu’ils faisaient une différence (par exemple, les couches d’hydratation fonctionne mieux pour moi sur le long terme). Il faut donc faire des essais pour déterminer ce à quoi sa peau répond le mieux. 

En ce qui concerne les actifs, j’utilise tous ceux que j’ai mentionnés ici (AHA, BHA, rétinol et vitamine C). Si ça en devient trop pour ma peau ou lorsque ma peau réagit à un produit, je reviens toujours vers une routine minimaliste avec des produits que je connais et aime.  

Pour voir mes dernières routines de soin, rendez-vous sur ma page Instagram @gayush_fr!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *